RT 1000

Galérie photo

L’andaineur ROC RT 1000 est le symbole d’un concept révolutionnaire de ramassage. La différence principale par rapport aux solutions traditionnelles est représentée par le système de récolte: en effet, le RT 1000 ramasse le produit pour le transporter ensuite sur un tapis, alors que les andaineurs conventionnels trainent le produit sur le champ jusqu’à l’andain.

Cette différence majeure conduit à:

  • écaillage mineur du foin et plus de qualité; en effet après  le séchage au soleil, les petites tiges de la luzerne ou du trèfle, qui soutiennent les feuilles, deviennent extrêmement fragiles. Si le ratissage est effectué avec les giro-andaineurs traditionnels et en particulier pendant les heures ou il n’ y a pas de rosée, les petites tiges sont beaucoup plus sujetes à rupture. Par conséquence, il y aura la perte de feuilles et de protéines importantes pour la nutrition animale. Par contre, avec le système ROC, le produit chargé est déposé doucement sur le tapis, pour être transporté et déchargé centralement sans être abîmé. En outre, de nombreux tests ont prouvé que le système ROC, permet de limiter au maximum la présence de terre et de pierres dans l’andain, gage d’un fourrage d’une qualité sans précédents;
  • pertes inférieures de produit. En présence d’ornières ou de trous, les andaineurs traditionnels, pendant l’entraînement ont tendance à perdre une partie du produit. Par contre, avec notre andaineur révolutionnaire, le produit est déplacé sur un tapis et il n’est pas trainé jusqu’à l’andain comme il arrive habituellement;
  • impact mineur sur la repousse. En conditions normales, il ne suffit que 2 ou 3 jours après la fauche pour que certains produits, tels que la luzerne, présentent une repousse, constituée de petites tiges avec quelques feuilles. En pareil cas, l’utilisation des giro-andaineurs, peut  causer la rupture de cette petites tiges, en provoquant un retard pour la récolte suivante, qui en fin de campagne peut se traduire en semaines, au cas où l’on effectue 5 fauchages.

Outre aux différence de récolte, il est important de souligner les différences concernantes les coûts. En effet un tracteur de seulement 100 HP est suffisant pour créer un andain tous les 10 mètres, en provoquant une réduction considérable des consommations, surtout dans les dernières coupes de fourrage, où le tonnage par hectare est inférieur à 2 tonnes. On n’est pas lié par le largeur de l’andaineur, on peut soulever à nouveau 2, 3, 4 ou 5 fois l’andain précédemment créé, sans perdre la qualité du produit et en arrivant à créer un andain voir tous les 40 mètres. Il se prête très bien à former des andains déposés sur une zone où les produit a été déjà récolte; par exemple il est possible de diriger deux des trois tapis dans une direction et le troisième dans la sens opposé et vice versa. Cela signifie conduire son hache-fourrage ou presse au rendement maximum, comme lors des meilleures coupe de l’année, en réduisant au moins les heures de travail et par conséquence la consommation des machine pour la récolte du fourrage. En outre le RT 1000 permet d’andainer des produits fragiles, tels que la luzerne pendant le jour, en évitant le travail pendant la nuit, en sauvant le produit de l’humidité dûe à la rosée.

Galérie photo (37 total d’images)


Demande d’informations sur ce produit

(*) champs obligatoires
Nom et prénom (*)
Organisation
E-mail (*)
Téléphone
Message (*)
Approbation de la confidentialité (*) Accepter le traitement*
J'ai lu et compris la politique de confidentialité et je consens au traitement des données.